retour

L'Apparition

De Xavier Giannoli

Aujourd’hui, en Syrie, Jacques Mayano (Vincent Lindon), grand reporter, nettoie l’appareil photo de son ami mort dans une explosion. Dans une petite ville des Alpes du Sud, depuis plusieurs années, Anne (Galatéa Bellugi) soutient avoir vu la Vierge Marie. Protégée par le Père Borrodine (Patrick D'Assumçao), elle accueille les milliers de pèlerins venant se recueillir sur le lieu des apparitions. A Rome, un évêque forme une commission d’enquête sur ces événements.

En 2009 , Xavier Giannoli nous narrait avec A l’origine l’histoire d’ un escroc finissant par croire à son propre mensonge. En 2012, avec Superstar, un anonyme devenait célèbre du jour au lendemain sans raison. En 2015, ce même réalisateur nous évoquait la vie de Marguerite, grande bourgeoise se rêvant cantatrice malgré sa voix dissonante. C’est dire s’il cherche son inspiration dans la réalité de l’imposture, du délire ou de la vérité.

Osant s’attaquer à un sujet très original, Xavier Giannoli prend le terme d’enquête canonique pour raconter avec rage, avec toutes les qualités d’un bon polar, avec ses interrogatoires serrés, avec ses sous-entendus, avec ses secrets et ses rebondissements, un thriller se questionnant sur le visible et l’invisible, sur la foi et la religion. Sachant entretenir son suspense, il réussit à nous offrir un film haletant jusqu’à l’épilogue.

Bien sûr, cette oeuvre doit aussi beaucoup à ses interprètes. Vincent Lindon personnifie avec une parfaite vérité un journaliste sincère, sans a priori ni naïveté, cherchant une vérité qui s’éloigne de plus en plus. En complète harmonie avec sa jeune partenaire, Galatéa Bellugi, extraordinaire révélation incarnant une jeune novice au visage d’ange, tous deux font passer leurs émotions par de simples regards. Même les seconds rôles sont plaisants, jamais ridiculisés par la caméra d’un réalisateur agnostique. Les fidèles en adoration devant la voyante ne sont pas méprisés. Jamais il ne ridiculise Borodine, le curé rebelle qui protège Anna tel un confident jaloux. Il ne condamne pas Anton, (Anatole Taubman), l’homme d’Eglise dévoyé par l’argent mais dont la foi semble sincère.

Anna affirme avec douceur et détermination avoir vu la Vierge Marie lui apparaître, son confesseur la croit, des milliers de pèlerins aussi. Certains paraissent plus proches de la superstition que de la Foi. Ils veulent toucher, être bénis les marchands du temple, les agités de l’information aussi, c’est bon pour le business, pour l’audience ! Mais les autorités ecclésiastiques résistent à cet engouement, préférant passer à côté d’un véritable miracle plutôt que de reconnaître une imposture. Jacques, sceptique, tient le rôle de la raison qui a besoin de preuves pour croire, il est obnubilé par son besoin de preuves visibles. Malgré tout, il est de plus en plus ébranlé devant l’attitude de la jeune fille. Cette quête partant du réel pour tendre vers le spirituel, alternant énergie et élégie au rythme d’une musique à l’élévation métaphysique, nous amène à de passionnantes réflexions sur la Foi, sur le don de soi, sur l’abandon qu’elle implique, sur la manière de la vivre dans le désordre du monde actuel. Progressivement, le film nous entraîne dans une éblouissante vérité. S’il y avait des preuves, il n’y aurait plus de mystère. La Foi devient un choix libre, éclairé. Cette opposition entre la raison et la foi est-elle toujours d’actualité en ces temps envahis par le crétinisme généralisé ? La médiévale disputatio s’est évanouie étouffée par les narcotiques horoscopes, par les consultations auprès de cupides cartomanciens ou d’avides chiromanciens, par les plaisirs artificiels de notre société de consommation et par l’apparition de nouvelles idoles, certes aux pieds d’argile, mais au train de vie particulièrement doré.

Sans hâblerie, jonglant avec rigueur entre genres et niveaux de lecture, Xavier Giannoli signe un grand film, sur la Foi, sur le don de soi, mais aussi sur l'imposture, le mensonge, en un fascinant mélange d’évidence et de perplexité.

Michel Tellier

.

pages créées et hébergées par AMD Communication